Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BOUT DU MONDE N'EST PAS INACCESSIBLE

Marcher jusqu'au Bout du Monde, juin-Juillet 2016, et au-delà... Préparation et suivi du projet, engagements, soutiens, programmes

Les Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'hui

Pendant notre marche du 16 juin 2014 avec le groupe MPT d'Argenteuil, nous sommes revenus sur l'histoire des carrières

 

L'histoire des carrières qui ont été creusées sur le territoire de Sannois, de Cormeilles et d'Argenteuil, c'est aussi une histoire qui a modelé (sans jeu de mot) le caractère de notre bassin de vie et de ses habitants. Les carrières d'Herblay auront servies, de leur côté, à la construction du château de Versailles et de ses dépendances.

 

La Carrière Lambert de Cormeilles

Aujourd'hui, la carrière de gypse de Cormeilles-en-Parisis, située sur les communes de Cormeilles, Argenteuil, Sannois et Franconville, est en exploitation depuis près de deux siècles. Elle alimente l’usine de Cormeilles pour la fabrication de plâtres et de carreaux de plâtre qui servent à l'équipement de multiples complexes hôteliers, de bureaux, etc...

Chiffres clés :
  • Superficie : 113 hectares
  • Effectif : 6 salariés + 20 emplois permanents
  • Gypse extrait : 450 000 tonnes/an

 

L'exploitation de ces gisements s'est fait aussi à force de bras, ceux des italiens, des polonais, des belges... qui se sont établis avec leurs familles dans le courant du XXème siècle. Et toujours aujourd'hui, même si elle nécessite moins de main d'oeuvre, avec la force de travail d'une nouvelle immigration venue des pays du Maghreb.

Des ouvriers venus d'Europe et du Maghreb

Dans la commune d'Argenteuil, "conformément à une situation que l'on observe à l'échelle nationale, les Belges constituent alors la première communauté étrangère de la ville, avec 414 ressortissants en 1881, c'est-à-dire près de la moitié des 900 étrangers recensés sur place. Viennent ensuite les Suisses, au nombre de 217, toujours présents dans une commune qui compte alors près de 12 000 habitants". 

Pour plus d'information, je mets en ligne deux articles, l'un par Makarian Christian, publié le dans le magazine l'Express. Argenteuil : 1922: La communauté italienne - L'EXPRESS

Et un autre , publié sur le site de l'ENS de Lyon :La communauté italienne d'Argenteuil. Identité et mémoires ... La communauté italienne d’Argenteuil. Identité et mémoires en question (Antonio Canovi, historien, Laboratorio Geostorico Tempo Presente di Reggio Emilia) tout à fait éclairant sur l'évolution de notre banlieue.

Si l'on prend le temps de s'y arrêter, on comprend que les fractures, si elles ont eu lieu, l'ont toujours été pour des raisons économiques (nécessité d'avoir de la main d'oeuvre pour la construction et le bâtiment notamment) et pour des raisons de survie (échapper aux dictatures).

 

voir infra les photos prises à l'occasion de notre marche du 16 juin 2014, Sannois

 

 

Les Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'huiLes Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'hui
Les Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'huiLes Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'hui
Les Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'huiLes Carrières d'Argenteuil, une histoire d'aujourd'hui
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article