Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BOUT DU MONDE N'EST PAS INACCESSIBLE

Marcher jusqu'au Bout du Monde, juin-Juillet 2016, et au-delà... Préparation et suivi du projet, engagements, soutiens, programmes

D'ailleurs et d'ici, des expériences de réconciliation

«Les pages qui n’ont pas été suffisamment lues ne peuvent pas se tourner.»
Séance de dédicace de Marc Cheb Sun, le jeudi 12 mars 2015

Hier soir, après des heures passés au Sénat dans le cadre d'une journée de débats organisée par  les historiens Jean-Christophe Attias et Esther Benbassa Juifs et musulmans, le Sénat pousse au dialogue, Marc Cheb Sun est venu rencontrer les lecteurs d'Ailleurs et d'Ici à la Librairie Pages après Pages Pages après pages - librairie à Paris 17° avec l'illustrateur Hervé Pinel qui signe notamment la couverture.

D'entrée, il annonce une suite à paraître début novembre. Mais dans la livraison d'aujourd'hui, qui réunit les textes et contributions de 35 personnes (sans compter les 60 lycéens de Drancy et Bondy qui ont travaillé le sujet pendant deux ans) on entend déjà haut et fort cette affirmation : dire la nécessité d'une France plurielle, riche, et propulsée vers l'avant. Pourvu qu'on la reconnaisse dans sa diversité multiple et bienveillante, au-delà d'une histoire difficile qui a peine à se cicatriser, elle veut bien faire nation après avoir fait monde.

La langue, les langages, les accents sont riches de ce mélange. Issus de communautés si diverses, Ils sont les premiers à dire cette diversité.

Une espèce de panique identitaire, renforcée par le discours des media, voudrait tous nous embarquer sur un vague de retour, nous faire croire que la France est en danger. IIl n'en est rien. 

La France, dont l'idée de nation peine aujourd'hui à se manifester, est seulement en perte de repères. Mais elle n'a pas changé... des immigrations ont toujours eu lieu (Italiens, Polonais, Portugais, Espagnols pour ne parler que de celles du début du XXème siècle). La France d'aujourd'hui n'est pas la conséquence des immigrations récentes. Elle est seulement prisonnière d'une espèce de rancoeur qui refuse de tourner la page du colonialisme. Les "autres" ne sont pas plus immigrés que toi ou moi. S'ils font peur c'est parce que leur identité d'aujourd'hui est très profondément liée à notre identité d'hier et à cette histoire du colonialisme.

Un nouveau dessin... un nouveau dessein

Alors quelle histoire transmettre, quel travail et quels outils produire pour faire face à ce défaut d'estime de soi ? D'Ailleurs et d'Ici veut y contribuer, parmi les quelques outils culturels de ces dernières années où parler de repentance est une obscénité. pourtant c'est à ce mouvement que nous sommes appelés : pas la repentance larmoyante du "vif regret éprouvé pour une faute commise"  mais une repentance créatrice, pour tourner la page, celle d'un nouveau dessin.(cf. la définition du mot Repentance donnée par le dictionnaire Larousse).

C'est aussi la défiition du design : formuler autrement notre environnement... parce que nous avons évolués et que d'autres nécessités, celles de la vie en commun, se sont manifestées.

Avec optismisme, la diversité nous fait envie. Etre français, c'est être d'ailleurs et d'ici, riches de tous les apports de notre histoire. C'est une invitation à rencontrer les autres sur un autre mode, non plus en termes de violence, en termes de crise et de malaise. Mais invitation à reconnaître les potentiels de chacun,, les énergies qui se manifestent., dédramatiser, s'enrichir.

D'Ailleurs et d'Ici, c'est un livre qui veut faire du bien, pas le livre de minorités qui revendiquent mais celui d'une majorité qui est en création. Et c''est la créativité qui permet la rencontre et nous permet d'avancer.

Marc Cheb Sun

 

D’ailleurs et d’ici ! L’affirmation d’une France plurielle, aux éditions Philippe Rey.

Le livre-cocktail énergétique et visionnaire pour faire face aux discours étroits et défensifs qui impactent notre vision de la France, l‘affirmation d’un autre regard. Un livre illustré, alimenté par trente acteurs de terrain: enseignants, éducateurs, artistes, entrepreneurs, journalistes, écrivains, militants associatifs. Infos : www.differentnews.org

 

 

l'un des contributeurs lit son texte

l'un des contributeurs lit son texte

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article