Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LE BOUT DU MONDE N'EST PAS INACCESSIBLE

Marcher jusqu'au Bout du Monde, juin-Juillet 2016, et au-delà... Préparation et suivi du projet, engagements, soutiens, programmes

Sully-sur-Loire à Gien, jour 10, 15 juin 2016 - 23,7 km

Rejoindre à pied le Bout du monde depuis la Région parisienne, 577 km +/- de marche au travers des paysages et du patrimoine : Renouer avec l'histoire locale

Le principe : 5 jours de marche et 2 jours de repos, être accueillie chaque soir et le week-end chez l'habitant

L'agenda : 6 semaines, en juin et juillet 2016, à chaque étape, les cartes et les parcours en ligne

 

Du 15 au 22 juin 2016,8 jours en bord de Loire.pdf, on entrera de plain pied dans le Val de Loire patrimoine mondial de l'UNESCO pour une longue et paisible marche de huit jours en bord de Loire jusqu'à Marseilles-lès-Aubigny par le GR3, chemin de grande randonnée dessiné le long du fleuve ou par les voies vertes dédiées aux cheminement cyclistes.

 

Après les inondations et débordements de la Loire du début du mois de juin, aujourd'hui 15 Juin 2016, le parcours proposé jusqu'à Gien par la rive Sud sera beaucoup plus sécurisé.

 

 

Reconnaissance état catastrophe naturelle

 
PDF - 380.7 ko

Déclarée en état de catstrophe naturelle, le village a aussi besoin de solidarités

 

Le site de la mairie s'ouvre sur le constat des dernières intempéries :

"Que d’eau que d’eau.....Situation exceptionnelle.... Pas de victimes pas de blessés.. mais de gros dégâts... Merci à vous qui avez aidé ceux dans la difficulté. Merci à la solidarité lugdunienne. Nous tirerons les leçons de cet épisode... qu’il faut inscrire dans la mémoire de tous..Bravo au comité des fêtes pour la belle fête des beignets... Gilles LEPELTIER"

et son coeur historique

et enfin  Gien

Vieux pont de Gien

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/b3/Vieux_pont_de_Gien_%281%29.JPG/1280px-

Nouveau pont de Gien

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/2/25/Nouveau_pont_de_Gien_%285%29.JPG/1280px-

 

 

Marcher en val de Loire, c'est aussi découvrir la faune et la flore ligérienne et les enjeux de leur protection.

La centrale de Dampierre est l’un des premiers employeurs du Loiret.

Près de 1 378 salariés EDF et environ 450 salariés d'entreprises extérieures travaillent au quotidien sur  les installations. De l’ingénieur au rondier, sans oublier les activités tertiaires, tous ces acteurs ont à cœur de fournir aux clients d’EDF une électricité sûre, compétitive et sans émission de CO2.Depuis sa mise en service, la centrale réalise une surveillance systématique de l’eau, du lait, de l’air, de la faune et de la flore. Les conditions de prélèvement et la fréquence des analyses sont définies par les autorités compétentes . L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) contrôle les résultats et effectue des prélèvements à partir de ses propres installations. Tous les résultats sont transmis chaque mois à l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN).

https://www.edf.fr/sites/default/files/contrib/groupe-edf/producteur-industriel/carte-des-implantations/centrale-dampierre/presentation/dampierre.jpg

La centrale est installée sur 180 hectares en rive droite de la Loire, à environ 60 km au sud-est d’Orléans et à environ 10 km à l’ouest de Gien. Le site de Dampierre comporte 4 unités de production de 900 mégawatts chacune.

Plaquette institutionnelle : téléchargez le document

Il est possible de visiter l'espace d'information du public. Il s'agit d'un espace musée interactif composé de différentes maquettes retraçant l'histoire de l'énergie et le fonctionnement d'un site nucléaire. Le centre d'information du public est ouvert du lundi au vendredi de 14h à 17h30 et la visite est libre et gratuite.

Pour des groupes identifiés, les services de la Centrale peuvent aussi organiser une conférence où un guide abordera les différents thèmes liés à l'enjeu énergétique et au fonctionnement d'une centrale nucléaire. Ces conférences sont possibles le matin ou l'après-midi toujours du lundi au vendredi et sont également gratuites. Il faut compter environ 1h à 1h30 de conférence et elles peuvent  accueillir des groupes allant de quelques participants jusqu'à 80 personnes.

 
 
"Les ragondins narguent les promeneurs en bord de Loire"

C'est ce que fait espérer un article de la République du Centre du 8/2/2015. Ragondins, castors, échassiers, poissons autochtones... on espère la cohabitation avec la centrale installée depuis quarante ans maintenant parfaitement maîtrisée et les risques sur l'environnement écartés.

Ci-joint un document tout à fait intéressant qui donne un aperçu complet de la faune et de la flore des bords de Loire, ainsi que des enjeux territoriaux. Ce document, publié en 2013 par le Conservatoire régional des rives de la Loire et de ses affluents, à l'attention des élus et responsables locaux, communes, associations et riverains du fleuve ; il propose une vision globale des rives de la Loire

Guide pour les riverains de la Loire - Corela

http://www.lanouvellerepublique.fr/var/nrv2_archive/storage/images/contenus/articles/

http://clg-jacques-prevert-st-jean-le-blanc.tice.ac-orleans-tours.fr/eva//sites

 

 

http://www.gien.com/cms/upload/UserFiles/Image/heritage/7_mini.jpg
et la Faïencerie  depuis 1821 constituent de beaux arguments de curiosité...

 

Le vieux pont de Gien

Le vieux pont de Gien

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article